Campus de Reims

Pour voir les différents cursus proposés au campus de Reims :
http://www.youtube.com/watch?v=Ds4pW54CinM
http://college.sciences-po.fr/sitereims/
 

Présentation du campus euro-américain de Reims

Fondé en 2009 au cœur de la ville de Reims, en Champagne-Ardenne, le campus euro-américain de Sciences Po Paris est idéalement situé. A moins d’une heure de Paris en TGV, il est facile d’accès autant pour les élèves français et internationaux que pour les professeurs et conférenciers. La ville des sacres est particulièrement attractive puisqu’elle possède une vie culturelle riche, avec entre autres monuments comme la cathédrale, caves à champagne et festivals de musiques en tous genres. Niché au cœur d’un ancien collège Jésuite où Colbert et Condorcet firent eux-mêmes leurs études, le campus bénéficie d’un équipement moderne (Wifi, tableaux électroniques, bibliothèque et laboratoires équipés de Macs…) dans un cadre historique splendide incluant notamment des vignes centenaires et une bibliothèque jésuite restaurée en salle d’étude à la disposition des étudiants.
Le campus accueillera en août 2013 environ 300 étudiants de tous les pays et est actuellement en cours d’agrandissement.
Pourquoi choisir d’intégrer Reims ?
Les campus décentralisés offrent aux étudiants leur identité propre et de nombreux avantages uniques. Reims a ainsi de nombreux atouts.
* Reims est un campus euro-américain. Les études sont donc tournées en majorité vers l’Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada) sans pour autant ignorer l’actualité européenne. Concrètement, des professeurs de tous les pays permettent d’étudier les matières fondamentales de Sciences Po que sont le droit, l’économie, l’histoire, la sociologie et la science politique à travers une comparaison systématique entre les différentes réalités transatlantiques. Quelles différences entre les systèmes de droit allemand et américain ? Pourquoi les Etats-Unis n’ont-ils eu qu’une seule Constitution depuis la fin du XVIème siècle là où les Français ont expérimenté plus de treize régimes politiques différents ? Les solutions mises en place au Canada pour lutter contre la pauvreté pourraient-elles être efficaces en Europe ? Sans rien perdre du programme de tronc-commun de Sciences Po Paris, l’accent mis sur les problématiques transatlantiques permet d’aiguiser sa vision d’un monde où les Etats-Unis notamment tiennent toujours une place prépondérante et où il est plus que jamais indispensable de savoir décrypter les relations internationales pour comprendre l’actualité.
* Le campus de Reims est le seul campus de Sciences Po Paris dont la langue officielle est l’anglais. Tous les cours y sont assurés dans cette langue (à l’exception de certaines options et bien évidemment des cours de langue), ce qui permet d’intégrer les étudiants internationaux de manière particulièrement homogène, et d’accueillir les professeurs de langue anglaise les plus réputés dans leurs domaines respectifs. En sortant de deux ans sur le campus, tous les élèves sont parfaitement bilingues français-anglais, quelle que soit leur langue maternelle.
* Vous êtes attirés par l’aspect international des études à Sciences Po ? N’attendez pas votre troisième année pour rencontrer des étudiants du monde entier ! Près des deux tiers des étudiants rémois sont étrangers. La très grande majorité suit le cursus du collège universitaire, soit deux ans à Reims puis une année à l’étranger. Quelques uns sont en échange, pour un semestre ou un an. Dans tous les cas, c’est une opportunité unique de rencontrer et de se lier d’amitié avec des gens aux expériences différentes, de pratiquer les langues en situation et d’apprendre à évoluer dans un contexte international.
* Tous les double diplômes de Sciences Po ne sont pas accessibles depuis tous les campus. Etre étudiant sur le campus rémois donne accès aux doubles diplômes avec Columbia University, prestigieux établissement new-yorkais, et avec la reconnue University of British Columbia de Vancouver. Ces cursus un peu particuliers font passer deux ans à Reims, deux ans à New-York ou Vancouver, et l’étudiant sort avec un diplôme du collège universitaire de Sciences Po, un Bachelor of Arts de son université et s’il le souhaite, une place réservée en Master à Sciences Po. Une expérience exceptionnelle et une ligne prestigieuse sur un CV, que l’on souhaite ensuite intégrer le marché du travail français ou international. On peut intégrer ces double-diplômes en première ou en deuxième année.
* Vous le savez sans doute déjà, la troisième année du collège universitaire de Sciences Po (3A) se passe obligatoirement à l’étranger, en université, stage professionnel ou projet personnel. Si vous choisissez la voie de l’université, sachez que vous serez prioritaires sur les élèves des autres campus pour les destinations nord-américaines. Chaque campus étant prioritaire sur les universités correspondant à sa zone géographique étudiée, être étudiant à Reims permet, à projet de valeur égale, d’être prioritaire par rapport aux étudiants des autres campus sur les universités américaines et canadiennes, destinations prisées. Vous aurez alors le choix entre plus d’une centaine d’universités partenaires, ce qui inclus notamment celles appartenant à l’Ivy League ayant un partenariat avec Sciences Po. Et si vous hésitez encore, sachez que cette priorité n’a pas valeur d’obligation : avec un projet bien argumenté, vous pourrez parfaitement partir à Barcelone, Singapour ou Buenos Aires si le cœur vous en dit.
* La ville de Reims est particulièrement bien située, à une heure seulement de Paris en TGV. Cela permet notamment à des professeurs et conférenciers de prestige de pouvoir se déplacer sur le campus… ou de pouvoir se rendre soi-même facilement aux grandes conférences organisées par Sciences Po à Paris. De même, il est aisé de pouvoir rentrer chez soi le week-end, ou au contraire de partir explorer l’Europe à l’occasion des vacances.
* Reims est une ville à taille humaine, assez grande pour avoir une vie culturelle riche, mais dans laquelle il est facile d’aller partout à pied, en vélo, tram ou bus. Du campus au supermarché le plus proche ? Deux minutes à pied. Du campus à l’Opéra de Reims, situé en plein cœur du centre ville ? Dix minutes à pieds, cinq en bus.
* Le campus lui-même est d’une taille modérée. Tous les étudiants se connaissent, bien loin de l’anonymat des grandes promotions. Une vraie solidarité unit les « Beavers », du nom de leur mascotte. L’esprit de campus est particulièrement présent à l’occasion des Collégiades de Sciences Po, compétition sportive et artistique entre les différents campus du Collège Universitaire, mais un fort esprit de cohésion et une vie associative riche rythment la vie des étudiants tout au long de l’année.
* Le prix du logement est très inférieur à celui de Paris, et il est beaucoup plus facile de trouver où se loger, que l’on choisisse le CROUS, un studio, une colocation ou une résidence étudiante privée. De très nombreux logements sont notamment disponibles à moins de cinq minutes à pieds du campus, et pour ceux qui préfèreraient les tarifs encore plus attractifs des quartiers étudiants rémois, plus éloignés du campus, un réseau très dense de bus et tram permet de se déplacer facilement et rapidement.
Quelques conseils pour préparer votre admission
Pour rentrer à Reims, il faut déjà être admis à Sciences Po Paris. Tous les conseils généraux que vous trouverez sur ce site sont donc utiles. Entrainez-vous à l’écrit grâce aux annales et à la bibliographie, chouchoutez votre dossier grâce à vos notes et activités extrascolaires, préparez soigneusement l’oral. Ne négligez donc pas cette préparation de base.
Reims étant un campus demandé, réussir brillamment au concours ne suffira cependant pas. Il vous faudra prouver que votre profil est en adéquation avec celui du campus euro-américain et justifier votre intérêt pour celui-ci.
* La première étape est toute simple : si vous voulez vraiment intégrer le campus de Reims, mettez-le en premier choix ! Ceci est d’ailleurs valable pour n’importe quel campus : si vous voulez vraiment l’intégrer, mettez-le en premier choix. Inutile de faire des calculs tactiques et de rechercher quel campus a le haut ratio admissions/candidatures. Nous ne sommes pas sur APB. Soyez honnêtes et demandez directement ce que vous souhaitez, c’est encore le meilleur moyen de l’obtenir. De toute manière, il n’y a pas de « choix de secours » possible avec Sciences Po, alors autant viser haut !
* Préparez votre lettre de motivation en conséquence. Le but est de montrer votre envie d’intégrer Sciences Po, et Reims plus particulièrement, sans pour autant vous fermer la porte de votre second choix ou de Paris. Parlez de votre envie d’aller à Reims clairement. Mentionnez toute expérience ayant rapport avec les Etats-Unis ou le Canada : intérêt pour la politique, voyage ou envie de voyage… Votre lettre doit être intéressante tout à la fois pour un professeur de Reims, et pour un professeur de Paris qui n’aurait jamais mis les pieds dans la Cité des Sacres. La clé du succès (et c’est valable pour toutes les lettres de motivation) : prendre des arguments inévitables mais un peu cliché (Sciences Po vous attire parce qu’il est pluridisciplinaire/tourné vers l’international/prestigieux/…) et montrer pourquoi ils vous sont personnels, pourquoi ils ont un vrai sens pour vous. N’hésitez pas à le faire en vous humanisant aux yeux du jury grâce à une anecdote personnelle : démarquez-vous.
* Dans le même registre, sachez tirer avantage de vos particularités. Une double-nationalité, une expérience à l’étranger, des parents dans un domaine professionnel où Sciences Po pourrait également vous mener ? Si vous avez la chance de posséder de tels éléments dans votre parcours, mettez-les en valeur. Les profils ayant déjà des aspects internationaux sont particulièrement attractifs pour les campus décentralisés. Ne négligez aucun élément : on peut parfaitement tirer parti d’un voyage scolaire de deux jours à Londres et le présenter avec autant d’habileté et de conviction qu’une année entière passée dans un lycée américain. En quoi votre point de vue sur le monde, l’actualité ou la politique internationale a-t-il changé lors de vos expériences ? En quoi cela a-t-il enrichit votre propre personnalité ? Qu’est-ce que l’expérience Sciences Po (Reims) ajouterait à cela ? Et d’ailleurs, pourquoi, à la lumière de votre parcours précédent, souhaitez-vous véritablement intégrer Sciences Po et Reims en particulier ?
* Utilisez tous ces éléments pour vous préparer à l’oral. Vous pouvez vous attendre à des questions de personnalité et de connaissances comme pour accéder au campus de Paris, mais également à :
* Des questions sur votre connaissance des spécificités du campus de Reims par rapport au campus de Paris, et des arguments pour justifier votre choix
* Des questions d’actualité concernant le monde anglo-saxon, Etats-Unis et Canada en particulier, dans des domaines divers et qui pourraient avoir un rapport avec le reste de votre entretien ou de votre lettre de motivation : politique intérieure, innovations scientifiques, arts, questions de société, relations internationales…
* Votre rapport personnel avec le monde anglo-saxon et d’où vient votre intérêt pour lui
* Quelques questions en anglais. Cela n’arrive pas toujours mais lorsque c’est le cas, il est fréquent que le changement de langue soit brutal, en plein milieu d’entretien. A vous de rebondir et de faire preuve d’aisance.
* Travaillez votre anglais ! Tous les cours de Reims étant donnés dans cette langue, le jury cherchera à s’assurer de votre capacité à travailler avec aisance dans cette langue. Visez bien plus haut qu’un niveau de Terminale LV1. Trouvez un correspondant, lisez pour le plaisir en VO, abonnez-vous à un magasine (The Economist, Time…), regardez films et séries en VO. Achetez-vous une grammaire et consacrez une ou deux heures par semaine à faire des exercices. Lisez à voix haute pour vous entraîner à la prononciation. N’hésitez pas à parler de votre projet avec votre professeur d’anglais (ou un professeur d’une année précédente, si le contact passe mieux) afin qu’il vous donne des conseils personnalisés, remplisse votre bulletin de manière détaillée et corrige si possible des annales de concours (vous en trouverez sur ce site). Certaines académies ou régions financent les tests de niveau de style Cambridge : renseignez-vous auprès de vos professeurs d’anglais. Ces tests ne sont pas obligatoires mais vous permettront de mieux évaluer votre niveau et pourraient être glissés comme pièces complémentaires dans votre dossier. Si vous n’avez a priori rien pour démontrer un niveau d’anglais élevé (classes Euro, séjour d’échange…), ils peuvent donc être un bon compromis, peu onéreux en cas de bourses. Idéalement, vous devriez atteindre un niveau C1 pour être parfaitement à l’aise à Reims, mais pas de panique : les cours de langue sur le campus pour les élèves les plus faibles sont à effectifs très réduits (moins d’une dizaine d’élèves) et l’immersion totale favorise des progrès rapides. Ne cédez pas à un sentiment de découragement ou d’infériorité face aux élèves favorisés qui auront par exemple passé un an dans un lycée anglophone : avec de la volonté et de la constance, on peut très bien obtenir un excellent niveau de langue seul, une fois les bases acquises. Ce qui compte, c’est que vous puissiez suivre un cours magistral, puissiez participer aux débats et rédiger des dissertations lorsque vous arriverez. Travaillez avec ces objectifs en tête.
* Nous vous recommandons de choisir l’anglais comme langue au concours. Ca n’est bien sûr pas obligatoire, mais c’est faire preuve de logique avec Reims lorsque celui-ci est votre premier choix, et un moyen supplémentaire de prouver votre motivation. Une grande majorité d’élèves choisissent l’anglais, c’est vrai. Mais si vous avez travaillé dur votre anglais et avez un excellent niveau comme cela est exigé à Reims, vous vous démarquerez d’autant plus. Et puis, tout n’est pas calcul : si l’anglais est véritablement votre meilleure langue, foncez ! N’hésitez pas à montrer une opinion justifiée et mesurée mais néanmoins prenant clairement parti lors de la rédaction, choisissez vos mots avec justesse, en utilisant un vocabulaire varié qui montrera que votre culture anglaise est plus large que votre manuel de terminale sans pour autant virer à l’excès et à la prétention. Bref, soyez à la fois exigeants et confiants envers vous-même !
* Tenez-vous au courant de l’actualité et des grands débats qui agitent Etats-Unis et Canada. Comment marchent leurs systèmes politiques, électoraux et judiciaires ? Le mieux est encore de lire régulièrement la presse et de fureter sur les sites d’informations. Apprenez en même temps à citer vos sources, puisque des références sont toujours bien vues, à l’écrit comme à l’oral, et à garder vos distances en identifiant les courants politiques des différents médias. Quelques points de comparaison avec d’autres pays de culture anglo-saxonne (Royaume-Uni, Australie, Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande) pourraient vous permettre de faire la différence s’ils sont judicieusement placés.
Enfin, n’oubliez pas que le campus de Reims est EURO-américain ! Ne négligez donc pas de vous tenir informés des actualités et systèmes de fonctionnement français et européens. Entraînez-vous à comparer systématiquement infrastructures françaises et américaines par exemple, pour relever points communs et différences et commencer à bâtir votre opinion en vous basant sur ces comparaisons. Quel que soit le débat d’actualité évoqué, vous pourrez ainsi élargir votre argumentation en le comparant judicieusement avec un système différent.
 
MB

 

Publicités

41 réflexions sur “Campus de Reims

  1. Gilbert dit :

    Bonjour,
    je suis élève aux Chartreux a Lyon et j’envisage d’intégrer le campus de Reims euro-américain.
    Est-ce que à part les cours en anglais, existe t il d’autres spécificités de ce campus par rapport aux autres ? Combien y a t il de nationalités ?

    Merci de vos réponses !

    Charles.

    • Laura-SOSciencesPo dit :

      Bonjour Gilbert,
      A Reims, les associations sont différentes de celles de Paris, et certains cours électifs aussi : tu peux aller voir sur le syllabus de Reims et le comparer à celui des autres campus ! (Tu verras que les cours fondamentaux sont identiques mis à par la langue d’enseignement mais que d’autres cours à choisir diffèrent selon les campus).
      La région du monde étudiée dépend aussi du campus, par exemple au Havre des fêtes indiennes sont célébrées ce qui n’est pas le cas à Reims.
      Plus de 50% des étudiants sont internationaux à Reims.
      N’hésite pas si tu as d’autres questions 🙂

  2. Zehe Laetitia dit :

    Bonjour ,
    Je suis élève en Terminale Es à la Salle Saint Nicolas situé à Issy les Moulineaux (en ile de France) et je souhaite intégrer le Campus de Reims pour le programme Europe -Afrique . J’aimerais savoir si je dois passer également les Épreuves écrites et orales comme les autres candidats qui souhaitent eux être rester Sciences Po Paris ; si oui puise-je savoir les démarches à suivre pour les inscriptions et le dossier de candidature . Et aussi s’il faut forcement être bilingue avant d’intégrer Sciences Po Paris -Campus de Reims.
    Je tiens à vous remercier d’avance pour le temps que vous m’accorderiez en répondant à mes questions. Bien à vous !

    • Lucie - SOSciences Po Communication dit :

      Bonjour Laetitia, le campus de Reims fait partie de Sciences Po Paris, et à ce titre la procédure d’admission est la même. Il te faudra donc préparer un dossier, passer les écrits si tu n’es pas admissible sur dossier, et enfin passer un oral. Tu trouveras toutes les informations ici : http://www.sciencespo.fr/admissions/fr/college-examen-procedure
      Il ne faut pas forcément être bilingue pour aller sur le campus de Reims, mais un bon niveau d’anglais (B2/C1) est demandé.
      Bonne chance !

      • Zehe dit :

        Bonsoir Lucie ,
        Je vous remercie énormément pour votre réponse. J’aimerais savoir une dernière chose , vu que le concours d’entrée est très sélectif, est ce que pour intégrer Sciences Po il faut forcément avec que des 16 ou 18 de moyenne en cours et avoir le bac avec Mention bien ou très bien ? . Parce que aujourd’hui j’ai vu ma conseillère d’orientation et elle m’a clairement dit que j’avais pas le profit d’une Sciences Po alors que je suis une élève très dynamique, travailleuse même si parfaitement j’ai des´ lacunes , je continue toujours de travailler.
        Cordialement…

      • Lucie - SOSciences Po Communication dit :

        Bonjour Zehe, comme dit et répété sur ce site (créé et animé par des étudiants de tous cursus et tous niveaux 😉 ), pas besoin d’avoir des moyennes très élevées. Et tu passeras le concours de Sciences Po avant de passer le bac, donc pas d’inquiétude du côté de la mention. Etre dynamique, volontaire, engagé dans son lycée et/ou à l’extérieur, avoir des projets et des passions à défendre, c’est ce qu’il y a de mieux ! C’est d’ailleurs à cela que sert la lettre de motivation.

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s