Antoine

Ton expérience de l’oral :

Comment t’es-tu préparé à ton oral pour Sciences Po ?  

  • De quelles sources t’es-tu servi (ouvrages, journaux, émissions de radio ou de télévisions) pour te préparer ?  

J’ai surtout considéré la préparation de l’oral comme un moment de plaisir où je me donnais le temps de suivre régulièrement l’actualité. J’avais comme objectif d’écouter tous les matins  une matinale radio (celle de France Inter surtout) et d’écouter le plus possible les journaux d’heure pile de franceinfo.

Je prenais pendant une trentaine de minutes au CDI de mon lycée Le Monde pour synthétiser les informations clés du jour, et essayer d’approfondir mes thèmes favoris.

Enfin, j’ai regardé beaucoup de reportages et tous les soirs je me branchais devant le journal de 19h45 sur Arte.

  • Quand as-tu commencé à te préparer pour ton oral ? Est-ce que tu y passais beaucoup de temps chaque semaine ?

J’ai commencé à me replonger dans mon dossier et ma lettre dès début-mars pour dégager les points sur lesquels je devais être solide.

Il n’est pas forcément utile de se focaliser sur l’actualité trop tôt car les informations risquent d’être trop datées pour l’oral en mai. Il faut surtout commencer à chercher quelles sources sont utiles et facilement accessibles.

Ayant commencé assez tôt et suivant déjà beaucoup l’actualité, je n’ai pas ressenti cela comme une charge de travail supplémentaire. Après, quelques jours avant l’oral, j’enchaînais les oraux blancs et les journaux pour être vraiment prêt.

  • As-tu passé beaucoup d’oraux blancs avant le jour-J ? Avec qui as-tu passé ces oraux blancs ? (Amis, profs, prépa…)

Je me suis entraîné 5 fois en conditions d’oral, uniquement avec des étudiants bénévoles de SOSciences Po. Les premières tentatives étaient ratées, puis progressivement, j’ai pris confiance en moi et je répondais de mieux en mieux aux questions.

Comment s’est déroulé ton oral ?  

  • Qui étaient les membres de ton jury ? (fonctions)

Kyle Schneider (Direction de la scolarité de Sciences Po) et Pascal Gourdel (Professeur des Universités à Paris 1 et ancien directeur du Centre PMF ; pour le bicursus SMASS).

  • Sur quels sujets portaient tes questions? (actualité, motivation, exemples précis) 

J’ai surtout eu des questions concernant mon profil, ma motivation ; mais aussi sur les thèmes que j’avais pu placer dans ma présentation en début d’oral. Ils s’intéressaient vraiment à qui j’étais et à ce que j’aimais.

  • Comment se comportait le jury avec toi? (bienveillant ou non)

Assez bienveillant oui, ils ne tentaient pas de me piéger et l’oral n’était pas un interrogatoire. Quelques touches d’humour parfois de la part du jury.

  • Est-ce qu’un élément en particulier t’a marqué? (Une question inattendue, comportement du jury…)

On m’a tendu un livre d’études de documents et je devais analyser un article à partir de son titre, son image d’illustration et de sa légende. Les thèmes sont très variés : je devais me prononcer sur une suppression d’emplois dans des usines de Volkswagen. Il ne faut pas paniquer, essayer de répondre au mieux en essayant de trouver des arguments et des ouvertures possibles sur des sujets que vous maitrisez mieux.

Comment te sentais-tu par rapport à ton oral après l’avoir passé?  

 J’étais content de moi, malgré quelques remarques, il n’a pas tourné à la catastrophe. J’étais surtout soulagé de l’avoir passé. Il ne faut surtout pas ressasser ce que vous avez pu dire. Je suis allé boire un verre au Basile (le bar mythique des sciencespistes haha).

Tes recommandations pour se préparer à l’oral: 

  • Pour toi, quels sont les éléments clés pour bien réussir l’oral de Sciences Po? (attitude, connaissances…) A l’inverse, que faut-il vraiment éviter de faire?  

Il faut surtout être à l’aise et confiant : certaines questions peuvent surprendre, dérouter. La réponse n’est pas toujours la chose la plus importante, mais bien la manière dont vous allez réagir face à ce problème.

Éviter d’être trop arrogant ou trop incertain de soi : il faut viser le juste-milieu.

  • Quels sont tes conseils pour le jour-J ? (tenue, logistique, gestion du stress…) 

J’étais surtout content de me rendre à Paris (je faisais l’aller-retour dans la journée). J’ai profité du repas pour me promener dans le Jardin des Tuileries (à moins de 10 minutes du 13, Rue de l’Université) pour décompresser. Attention cependant à ne pas arriver tout essoufflé, il peut faire chaud en mai.

J’avais opté pour une chemise avec cravate, sans veste de costume.

Pour accéder à des comptes-rendus d’oraux, cliquez sur ce lien : https://drive.google.com/drive/u/1/folders/0BySl9Dt0kCJ3fk4wVXBDMmhsMS05ODZfbnhpbXhWYlQ4bnFqWVlrX1pYRUhBb3FHRmRJd28