Divers conseils

 Témoignages de Sciences-pistes (et d’autres !) :

Les préparatifs

« C’est quelque chose qu’il faut préparer mais en même temps c’est quelque chose de très spontané, les questions peuvent être totalement inattendues et il faut justement montrer que tu sais répondre avec intelligence et avec le sourire à des questions un peu « what the fuck ? ». »

 » Décortiquer ta lettre de motivation, anticiper toutes les questions possibles dessus. Idem sur les notes du bac anticipé et les bulletins, ils peuvent te demander de te justifier si jamais tu as eu des mauvaises notes. (pareil pour les notes du concours) »

« Préparer des petites réponses toutes faites aux questions types (voir dans la FAQ) (mais pas faire du par cœur hein, toujours rester SPON-TA-NÉ) »

« Être au taquet sur l’actualité. Savoir ce qu’il s’est passé et pourquoi, et avoir un avis sur la question (ou du moins le feindre) »

Le jour J

« Préparer une tenue classe, sobre mais pas trop, un tantinet d’originalité est également le bienvenu, mais pas trop. (genre pour les filles on dit souvent que la tenue jean + joli top + petite veste style tailleur est assez adaptée. Pas de décolleté ou de jupe trop courte of course) »

« Mange bien (mais pas trop) avant, comme pour l’oral du bac : il faut être en forme ! »

« L’essentiel avec sa tenue, c’est d’être soi-même et à l’aise ! Ca se sentira tout de suite ! »

« Arrive en avance, prévois de la marge pour les problèmes de transport, la recherche de la salle. L’attente va surement être stressante mais il vaut mieux arriver en avance qu’en retard. »

 » Ne fais pas attention aux autres candidats un peu trop sûrs d’eux, dis toi que vous avez tous les mêmes chances, et qu’il faut justement être au juste milieu : ne pas trop stresser mais ne pas être trop assuré non plus, les examinateurs n’aiment ni l’un ni l’autre. »

Le déroulement

« La première impression est suuuper importante, comme dans un entretien d’embauche. Donc tu rentres d’un pas assuré, tu sers la main si tu veux, tu t’assois de manière déterminée, avec le visage ouvert et souriant, prêt à commencer l’entretien. »

« FAIRE ATTENTION À LA GESTUELLE. Regarde les bien en face, sourires et gestuelle détendus (on ne tripote pas ses cheveux ou ses mains, il faut faire attention aux tics qu’on a souvent avec le stress) si tu t’entraines avec des proches, filme l’entretien, comme ça tu verras tous les petits tics que tu peux avoir (même si au vrai entretien tu seras 3 fois plus stressée et que tu auras plus de tics, ça peut quand même aider !) »

« Ils peuvent te donner un document, un tweet, un petit article … que tu devras commenter. Il faut donc que tu sois au fait de l’actualité du moment. »

« N’aie pas peur, il faut surtout te dire que C’EST TOI QUI MÈNE LA DANSE : c’est à dire que tu peux, en répondant à une question, bifurquer tout doucement vers un autre sujet que tu maitrises, sans faire de hors-sujet bien sûr ! »

« Tu devras montrer que tu sais avoir une réponse claire et organisée. N’hésite pas à prendre deux secondes avant de répondre, ils aiment les gens réfléchis, donc ça fait très sérieux de prendre son temps avant de répondre afin de ne pas s’emmêler les pinceaux »

« Si tu ne connais pas la réponse à une question, c’est pas grave, c’est normal. Tu réponds tranquillement « ah ça je pourrais pas vous le dire, mais je crois que… » et tu tentes un truc. Ou la petite phrase qui tue, s’ils insistent sur un sujet : « justement, je viens à Sciences Po pour apprendre ! »

« En résumé, pour l’attitude : tout est dans la mesure. Il faut montrer ses qualités mais être humble, il faut montrer qu’on est intéressant. Il faut être spontané et avec le sourire, mais pas trop familier non plus »

Pour accéder à des comptes-rendus d’oraux, cliquez sur ce lien : https://drive.google.com/drive/u/1/folders/0BySl9Dt0kCJ3fk4wVXBDMmhsMS05ODZfbnhpbXhWYlQ4bnFqWVlrX1pYRUhBb3FHRmRJd28