La lettre de motivation

Elle est sans conteste un élément clé de votre candidature, pour ne pas dire la première chose que vous allez devoir soigner avec une minutie toute particulière. En effet, depuis la réforme 2013, le dossier entre pour 50 % dans la phase d’admissibilité. Dès lors, tout bon candidat sait qu’il peut être dispensé d’examen après étude de son dossier ; en partie grâce à sa lettre … Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Pour la procédure « classique », la lettre de motivation doit être rédigée en français.

Pourquoi tant d’attention ?

1-     Elle dévoile le vrai vous, distingue THE profil parmi tant d’autres.  

Le dossier se compose de vos bulletins depuis la seconde, de quelques renseignements concernant vos activités extrascolaires et de la fameuse lettre de motivation. Vous entendez bien que les bulletins des « têtes de classe » ne sont absolument pas rares parmi le flot de dossiers qui se déverse sur le jury. De plus, ils apparaissent très similaires, les  excellentes notes se satisfaisant souvent de commentaires très courts de la part des professeurs.  Au milieu de ces dossiers et bulletins, dont beaucoup volent très haut, il faut savoir se distinguer. Non plus dans le domaine purement scolaire mais dans tout ce qui l’entoure et vous définit. C’est à cela que sert la lettre de motivation. Elle permet à votre jury de déceler le vrai « vous » dans sa personnalité, son originalité, son unicité. En effet, Sciences Po ne cherche pas que des petits robots, mais des étudiants aptes à s’ouvrir (gardez ce verbe en tete) à autre chose, prêt à apprécier le large environnement que cette école propose.

2-     Une base pour l’oral que vous définissez !

La lettre peut en effet servir d’appui lors de votre entretien, attendez vous donc à être interrogé dessus.  Si elle est bien conçue, elle peut alors devenir un point fort lors de votre Oral, la chance de montrer vos connaissances sur les thèmes abordés. Elle peut devenir un véritable allié.

Quelques règles d’or avant de commencer.

1-Tout d’abord ce qui peut paraitre évident : l’Honnêteté intellectuelle. Ne vous inventez pas des aptitudes, des voyages ou des centres d’intérêts dont vous ne savez rien. Dites vous que le jury peut déjà vous prendre à revers sur des vérités en les creusant au maximum pour tester vos connaissances sur le sujet. Epargnez-vous la gêne d’une discussion qui tournerait à l’interrogatoire tant vous serez perdu si vous en avez un petit peu rajouté… Quels que soient vos centres d’intérêts, ils sont intéressants parce qu’ils vous correspondent, alors n’ayez pas peur d’en parler !

2- Maitrise, maitrise. Gardez à l’esprit votre lettre et tout ce que vous y avez abordé. Si tout vous tient à cœur tant mieux ! C’est un bon point car vous serez sans doute amenés à en parler. Si vous n’êtes pas très surs de ce que vous avancez, renseignez vous, faites des recherches, préparez vous. Vous n’en serez que plus sereins le jour J.

3-Préparez vous au pire. Non, n’ayez pas peur. Il  faut simplement relire votre lettre et vous poser une à deux questions (pointues, bizarres) sur chaque point. Et y répondre bien sur. (Sinon ça ne sert à rien…) Vous ne savez pas sur qui vous tomberez à l’oral, donc mieux vaut être prêt à tout affronter. Et si par bonheur, votre jury est adorable, ça vous fera une bonne surprise.

4-Inutile de le rappeler (mais on le fait quand même) : orthographe et syntaxe impeccables. A ce niveau les fautes à l’écrit sont un très très (trèès) mauvais point. Faites des phrases courtes, claires, qui exposent au mieux ce que vous voulez transmettre sans divagations ni écarts. Montrez que vous avez un esprit de synthèse, que vous êtes  rigoureux.

Bon, alors qu’est-ce qu’on y met dans cette lettre ?

Alors, il faut savoir que cette lettre dite de motivation n’est pas tout à fait ces quelques lignes où vous vantez votre dynamisme, votre sourire et vos notes. Il faut commencer à l’écrire en gardant à l’esprit que le jury a votre dossier sous les yeux et sait déjà si vous êtes le premier de la classe ou si vous ramez dans quelques matières. Ajoutez à cela que les très bon profils scolaires sont nombreux à postuler dans une telle Ecole donc ne perdez pas votre temps et vos lignes (1000 mots ça peut paraitre peu parfois) à rappeler que vous êtes bon.  Non pas que votre travail scolaire passe au second plan, loin de là, mais il faut à cette étape montrer que vous êtes intelligent mais pas que !

Vous êtes prêt, zen, concentré, inspiré, votre clavier sous les doigts et … comment commencer ?

Vous avez mille et unes choses à dire, forcément en 17 ans … ou rien ne vous vient. Du calme et on s’organise.

  • Premier conseil, établissez un plan assez clair de ce que vous souhaitez dire pour ne pas vous égarez ou vous répéter.

Naturellement, on commence par une présentation très générale comme vous la feriez en 1 ou 2 minutes à un inconnu. Quelque chose de certes très impersonnel mais une simple entrée en matière.

Ensuite,  la partie motivation débute. Votre lettre doit devenir personnelle, vous devez vous l’approprier de manière à ce que l’on puisse déjà avoir un avant gout du Sciences Pistes que vous serez.  ( Parce que vous le serez ! )

  • On va donc du général au particulier. Je ne vais pas vous dire exactement que mettre ( vous vous souvenez, honnêteté intellectuelle) mais gardez ces idées en tête : Vous parlez de vous, de ce qui vous intéresse, vous tient  cœur, ce qui vous définit aujourd’hui. Cela va du sport que vous pratiquez aux associations que vous aidez, un instrument dont vous jouez, des voyages qui vous ont permis de progresser dans une langue. Cependant, ne racontez pas toute votre vie palpitante, gardez en pour l’oral. Faites synthétique environ un petit paragraphe.
  • Enchainez ensuite sur ce qui vous pousse à considérer Sciences po comme votre future Ecole. Décrivez ce qui vous y attire, en quoi cela est-il compatible avec ce que vous avez  défini comme étant « vous », ce que vous venez y chercher. Vous pouvez également présenter votre projet professionnel s’il est déjà clair. Si vous n’en avez pas, ça n’est absolument pas rédhibitoire, parlez simplement du parcours que vous visez à Sciences Po.
  • Vous devez montrer que vous avez besoin de cette Ecole et nulle autre. (Même si on imagine bien que votre deuxième vœu est une sublime prépa de renom, ne le dites surtout pas, sauf si on vous le demande à l’Oral. Mais préparez vous à répondre à «  Alors pourquoi Sciences Po ? »)  Prouvez que c’est bien à Sciences Po que vous pourrez accomplir votre projet. Posez vous réellement la question  « Pourquoi ? » et soyez simplement honnête, vous ne faites pas tout ça pour rien.

Voilà pour le contenu. Pour les méticuleux, la formule de fermeture est bien sur la formule de politesse standard et fautes d’orthographe exclues.

Lisez-vous, Relisez-vous, faites vous relire, par vos parents, amis et votre correcteur Word. Faites vous éventuellement interroger dessus et n’hésitez pas à rectifier les points avec lesquels vous ne vous sentez pas à l’aise.

Pour résumer tout ça, votre lettre doit répondre à ces trois questions : Qui je suis, ce que je veux, ce que je viens chercher à Sciences Po.

Si elle y répond, que vous vous y reconnaissez, que les autres vous y reconnaissent aussi, alors félicitations, vous avez réussi votre lettre de motivation.

Vous pouvez aller réviser autre chose maintenant !

Bonne chance.

LT

Quelques exemples qui ont payé

Attention : ces lettres ne vous sont proposées qu’à titre d’exemple, inspirez vous de la méthode mais ne la recopiez pas ! Un détecteur de plagiat assez (beaucoup) puissant vérifie tous les documents que vous proposerez à Sciences Po … Attention, donc !

«  Madame, Monsieur,  

Actuellement élève en Terminale Scientifique spécialité Mathématiques au lycée Madame de Sévigné de Charleville-Mézières, je souhaiterais intégrer à la rentrée prochaine votre établissement, et plus particulièrement le campus euro-américain de Reims.

La formation renommée que celui-ci inculque m’intéresse particulièrement pour son souci de dispenser une culture tout à la fois générale et précise et son ouverture sur l’internationale, particulièrement sur le continent nord-américain.

Ayant envisagé Sciences Po comme poursuite d’études après le Baccalauréat suite à la recommandation de mon professeur d’Histoire-Géographie de seconde, j’ai été séduite par la pluridisciplinarité proposée par votre établissement, son ancrage dans le monde actuel et la possibilité qu’il offre d’étudier à l’étranger.   La perspective d’achever ma formation bilingue en anglais, et avec un excellent niveau d’allemand représente un attrait majeur pour moi. Ayant eu la chance de participer au concours de Rétro-traduction organisé par l’Académie de Reims, et m’étant classée avec mon binôme première dans la catégorie anglais, j’ai pu saisir l’importance d’une parfaite maîtrise des langues et l’atout que cela représentait tant au sein de l’Union Européenne que d’une société mondialisée et globalisée. J’ai également eu le plaisir de participer à plusieurs voyages scolaires au Royaume-Uni et en Allemagne et ai trouvé fascinant de découvrir de nouvelles cultures. J’aimerais renouveler cette expérience sur une plus longue durée dans le cadre de mes études.

Le Campus euro-américain de Reims m’intéresse à ce sujet puisqu’il me permettrait de développer de véritables connaissances théoriques et pratiques sur l’Amérique du Nord, permettant par exemple d’y envisager par la suite un débouché de carrière.   Avide de connaissances, je suis enthousiaste à l’idée d’approfondir des matières telles que l’histoire ou les mathématiques, auxquelles je pourrais donner un sens plus concret. Je suis également désireuse de découvrir de nouvelles matières telles que le droit, la sociologie ou l’économie, qui me permettront de mieux comprendre le monde contemporain. Je souhaite confronter les connaissances acquises au monde réel et pouvoir les mettre en œuvre dans différents contextes. J’ai ainsi participé au Concours Général de Mathématiques et au Concours National de la Résistance et de la Déportation, où j’ai été classée première départementale en Troisième.

Ces expériences m’ont permis de mobiliser mes connaissances en dehors du cadre purement scolaire. De fait, l’attractivité de Sciences Po réside également dans la vie de son campus. Je suis notamment attirée par sa richesse associative, qui me permettrait de mettre directement en pratique mon apprentissage tout en me donnant l’occasion de tisser des liens fructueux avec d’autres étudiants. J’apprécie le fait que ces activités permettent d’ancrer dans le réel nos connaissances, et les éprouvent de manière tangible.

En étant bénévole pour l’association Trisomie 21 Ardennes, et plus particulièrement lors de l’Université d’Eté 2010, j’ai ainsi gagné en esprit d’initiative et en sens des responsabilités tout en ayant l’occasion concrète de promouvoir mes valeurs, en l’occurrence l’intégration et l’autodétermination des personnes handicapées. Cette expérience m’a également enseigné l’importance de la communication et l’impact que celle-ci peut avoir dans la réalisation de projets. J’ai appris que les rencontres sont aussi enrichissantes sur le plan humain que sur le plan intellectuel et qu’elles s’avèrent indispensables à toute réussite.

La manière qu’a Sciences Po de faciliter les échanges à la fois entre étudiants et entre professeurs et conférenciers me semble donc très attractive.   D’autre part, j’aime apprendre et dépasser mes limites, y compris lorsque je rencontre des difficultés. La pratique de la flûte traversière m’a appris la persévérance, la rigueur, mais m’a également permis de trouver du plaisir dans l’effort et de développer ma créativité. Ce sont aussi ces qualités qui me donnent envie aujourd’hui d’intégrer Sciences Po, établissement renommé à l’enseignement tout à la fois passionnant et exigeant qui réclame le meilleur de ses étudiants et leur offre en échange un enseignement riche avec des enseignants renommés, les plaçant au cœur de la vie intellectuelle et politique internationale.  

J’ai la conviction qu’une profession, qu’elle quelle soit, doit faire évoluer le monde et contribuer à rendre celui-ci plus juste. La formation qu’offre Sciences Po me semble le meilleur moyen de me construire un avenir professionnel qui me permettra d’affiner mes valeurs puis de les promouvoir de manière efficace.

En me donnant une culture solide et dans tous les domaines, associée à un sens aigu de l’analyse, votre formation me permettrait de construire un projet professionnel ambitieux et motivant, tout à la fois utile et dans lequel je pourrais m’épanouir.   En espérant que mon projet vous aura intéressé, convaincu et qu’il vous donnera envie de me rencontrer, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments respectueux. »

MB

« Madame, Monsieur,

Séduit depuis toujours par la « res publica » et son organisation, j’ai très tôt développé l’envie de participer à son évolution, or, Sciences Po Paris, au travers de son collège universitaire et de son école en affaires publiques, est à mes yeux un gage d’excellence afin d’y parvenir.

Elève en terminale scientifique au lycée Jean Lurçat à Martigues, j’ai choisi cette filière afin de pouvoir adopter une rigueur dans mon raisonnement et un pragmatisme dans mes méthodes. Pour autant, de nature curieuse, je n’ai jamais cessé de m’intéresser aux matières plus littéraires, ainsi qu’au droit.

Depuis longtemps, j’ai éprouvé un véritable engouement envers la politique, au sens où elle est la gestion d’un groupe social, d’une communauté. Pour mettre en pratique cette inspiration, j’ai commencé dès mes 11 ans par être délégué dans les différentes institutions collégiennes puis lycéennes (CA, CVL, etc.), ainsi que secrétaire général de la Maison des Lycéens de mon lycée. Ces premières expériences m’ont apporté une vision différente de l’environnement dans lequel j’évoluais, car je réalisais que si je voulais que les choses changent, il fallait être initiateur du changement. A cet effet, je me suis présenté à mes 15 ans au Conseil Municipal des Jeunes de ma commune, dont j’ai été élu président, puis plus récemment au Parlement Régional des Jeunes de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Ces engagements m’ont appris à partager mes idées et à écouter celles des autres, pour au final trouver des moyens d’agir dans la société. Par ailleurs, ils m’ont permis de développer une faculté d’aisance à l’oral et d’apprendre à structurer au mieux mes projets pour faciliter leur mise en place. Grâce à cette expérience, j’ai gagné d’une part en autonomie de par mes responsabilités, et d’autre part, j’ai appris à travailler en groupe, pour optimiser les résultats. A mes yeux, Sciences Po est dans la continuité directe de mes engagements actuels, car c’est un excellent moyen d’accéder aux fonctions qui modèlent la société et font évoluer les normes. Sciences Po me permettrait de devenir « acteur de demain », notamment en travaillant dans la haute fonction. Mon projet le plus ambitieux serait d’ailleurs de tenter de rejoindre l’Ecole Nationale de l’administration, après mon cursus à Sciences Po, grâce à sa classe préparatoire.

Parmi les campus de votre collège, celui de Paris est celui qui m’intéresse le plus, car il offre une gamme de formations polyvalentes, complètes et globales. Paris est un centre névralgique au niveau politique, un foyer associatif et culturel, et y vivre me permettrait de renforcer mes connaissances dans ces domaines. En outre, l’école m’aiderait à enrichir mon savoir sur la civilisation actuelle en France, mais aussi en Europe et dans le monde. C’est pour cette raison que mon deuxième choix de programme s’est porté sur les relations entre l’Amérique du Nord et l’Europe, car ces continents sont deux pôles majeurs de la mondialisation ; ils sont les vecteurs de la culture et du commerce modernes à l’échelle planétaire.

Par ailleurs, je participe depuis 2 ans à des actions caritatives au sein du club humanitaire de mon lycée. J’ai contribué à l’organisation de divers événements, récoltes et campagnes de sensibilisation pour des causes multiples (telles que l’aide aux enfants atteints du cancer, l’accès aux soins au Bénin et au Niger), mais aussi à certaines actions avec Amnesty International et le Secours Populaire. Cet engagement m’a permis de développer plus encore le sens de l’initiative, et c’est également pour cette raison que Sciences Po m’intéresse. Véritable « incubateur d’associations », l’école me permettrait de mettre en pratique mes connaissances dans le cadre des associations étudiantes aussi nombreuses que variées présentes dans votre établissement, ainsi que d’accroître davantage mon implication dans la vie citoyenne. Aussi, j’aimerais rejoindre la branche d’Amnesty International implantée à Sciences Po Paris, pour lutter en faveur du respect des droits humains fondamentaux à travers le monde. 

De plus, je souhaiterais pouvoir intégrer l’antenne de l’Association Internationale des Etudiants en Sciences Economiques et Sociales à Sciences Po, afin d’améliorer mes qualités de leadership ainsi que d’apprendre à gérer et mettre en place des projets, et à m’ouvrir à de nouvelles cultures à travers le monde. Ces différentes implications sont représentatives de ma détermination et de ma persévérance, qui me poussent à toujours vouloir faire au mieux et à me consacrer pleinement aux plans que je mène. Doté d’une grande aisance à l’oral et de capacités d’initiative et de raisonnement, j’ai su, malgré ma dyspraxie, mener à bien mes projets et optimiser mes méthodes de travail pour être toujours plus efficace.

Ainsi, Sciences Po serait pour moi une fenêtre ouverte sur la société, sur le monde, sur la culture et la citoyenneté ; un moyen de mieux saisir les réalités modernes, afin de créer celles de demain. Sciences Po est à mes yeux la garantie d’accéder à un enseignement qui me permettrait de m’épanouir, et aux fonctions qui m’attirent.

J’espère être parvenu à laisser transparaître mes motivations au travers de ces quelques mots, et, dans l’espoir que nous puissions nous rencontrer pour discuter plus en détail de celles-ci, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l’assurance de mes respectueuses salutations. »

AB

« Madame, Monsieur, 

Actuellement en terminale Scientifique spécialité mathématiques et en section BachiBac au lycée *** à Paris, je souhaite intégrer le campus euro-latino-américain du collège universitaire de Sciences Po, situé à Poitiers.

Le campus euro-latino-américain de Sciences Po m’intéresse particulièrement par sa pluridisciplinarité, avec des matières enseignées que j’apprécie déjà comme l’histoire et les mathématiques, et d’autres que j’aimerais approfondir autrement que par la presse, telles que l’économie. J’apprécie également la richesse de sa vie associative ainsi que son ouverture à l’international, qui m’apparaît indispensable pour mon projet de carrière et de vie.

J’ai toujours été intéressée par la langue espagnole, dont j’ai commencé l’apprentissage en CE2, ainsi que par les civilisations hispanophones. Après être passée par une classe européenne espagnole, j’ai décidé d’intégrer la section BachiBac en seconde afin d’approfondir mes connaissances sur les zones hispaniques. Je me suis alors rendu compte, durant ces trois années, que l’histoire latino-américaine et ibérique -particulièrement les transitions démocratiques des pays concernés- m’intéressait fortement. 

Souhaitant par la suite travailler dans le domaine des relations économiques internationales, si possible franco-espagnoles et latino-américaines, il me parait primordial de renforcer ma culture et mes connaissances sur ces régions. Les cours dispensés au campus poitevin comme « Culture et civilisations latino-américaines : retour sur le 19ème siècle » m’offriraient, ainsi, l’opportunité de les approfondir. C’est également en ce sens que j’ai pour projet d’intégrer l’école des affaires internationales (PSIA) à la suite de ma scolarité au collège universitaire. De plus, le principe de majeures pluridisciplinaires en seconde année me permettrait d’effectuer une spécialisation progressive en accord avec mon projet professionnel.

J’ai d’ailleurs eu l’opportunité de participer au NUMAD 2018 où j’ai pu, en tant que déléguée de la S***, débattre sur la problématique suivante : « Cómo hacer de la inmigración un éxito económico ? » (« Comment faire de l’immigration un succès économique ? »). Cette expérience m’a permis de consolider mes connaissances sur la région hispanophone et mon aisance à l’oral. Cette simulation constituait pour moi l’aboutissement de trois années au sein du club en tant que journaliste, déléguée, représentante de lobby, ainsi que présidente de comité lors du Mun organisé dans mon lycée. Cette conférence a été très enrichissante car j’ai pu organiser des débats, rencontrer des spécialistes des sujets traités, mais aussi veiller au bon déroulement de cette dernière en m’occupant de l’accueil d’élèves extérieurs au lycée. J’aimerais, ainsi, m’investir dans l’association MUN que j’ai pu découvrir lors des journées portes ouvertes. 

Par ailleurs, j’ai eu l’opportunité d’effectuer en classe de troisième un stage dans le journal municipal de M***, dans lequel j’ai pu découvrir une autre facette de l’actualité et du monde. En effet, j’y ai rencontré des élus locaux et des bénévoles s’engageant dans leur quartier pour permettre à leurs concitoyens d’avoir accès à une meilleure offre culturelle ou à des opportunités pour voyager. Cela m’a permis de prendre conscience que je voulais, moi aussi, m’engager à mon échelle. C’est pourquoi j’ai rejoint TutoR***, qui est un projet développé par le Conseil de Vie Lycéenne et les délégués (dont je fais partie) et qui met en relation des élèves en difficulté scolaire avec des élèves de terminale volontaires. J’accompagne ainsi trois élèves de Seconde, et j’aimerais réitérer mon engagement lors du parcours civique proposé à Sciences Po, en participant notamment au projet collectif Caminhos.

De surcroît, j’ai eu l’occasion de partir de nombreuses fois en Espagne et dans d’autres pays tels que la Thaïlande, l’Allemagne ou la Croatie, dans lesquels j’ai pu découvrir de nouvelles cultures, ce qui a encore accru mon désir de voyage et d’ouverture au monde afin de côtoyer d’autres modes de vie. Ainsi, les écoles d’hiver et la troisième année à l’étranger proposées par Sciences Po, seraient des opportunités supplémentaires de renouveler ces expériences. J’aimerais, ainsi, partir étudier à l’université latino-américaine de sciences sociales (FLACSO), située à Buenos Aires, lors de cette dernière année du collège universitaire.

 En espérant que ma candidature retiendra votre attention, je vous remercie pour votre lecture et vous prie d’agréer, mesdames et messieurs, l’expression de mes salutations les plus respectueuses. »  

AM

« Madame, Monsieur,  

Je suis actuellement scolarisée en classe de terminale littéraire au lycée Champollion de Grenoble, et souhaiterais poursuivre mes études au sein de Sciences Po en intégrant le Collège universitaire à la rentrée 2012.   Cela fait désormais plus de deux ans que la formation du Collège universitaire de Sciences Po m’attire particulièrement. Je tente de me donner les chances d’y entrer ; je participe depuis la classe de première au cours de préparation d’entrée en IEP dispensé au lycée Champollion.

Très intéressée par la politique, j’essaye de suivre quotidiennement son actualité (française et internationale), et de réfléchir sur ses différents enjeux. Je suis aussi élue au Conseil Académique de Vie Lycéenne de l’académie de Grenoble, au Conseil d’Administration du Centre Régional de Documentation Pédagogique de Grenoble, et suis depuis toujours déléguée de classe. J’ai été Secrétaire Nationale d’un syndicat lycéen en 2010, et milite à Amnesty International : l’implication politique et sociale sont pour moi plus que des occupations. Je suis également passionnée par l’art ; je pratique la musique et la photographie, et suis en spécialité musique et option arts plastiques au lycée.

Curieuse du monde et des autres, je saisis toutes les occasions de voyager et de découvrir de nouvelles cultures : l’Italie, l’Espagne, la Grèce, l’Allemagne, le Portugal, l’Angleterre, le Brésil, le Vietnam, New York… et l’Inde est en préparation pour cet été. Les enseignements dispensés à Sciences Po –des programmes du Bachelor à ceux des multiples masters, particulièrement ceux de Journalisme et Art et Politique- m’intéressent donc vraiment, ainsi que l’ensemble de la vie étudiante, artistique, sportive et associative qui semble contribuer pour beaucoup au dynamisme de l’établissement.  

Je me tiens à votre entière disposition pour tous renseignements complémentaires et vous prie, Madame, Monsieur, d’agréer l’expression de mes respectueuses salutations. »

MG

Merci à Chroniques d’une sudiste pour l’illustration !

D’autres questions ? Tu peux aussi lire :

671 réflexions sur “La lettre de motivation

  1. Ines dit :

    Bonjour ;
    Je passe en classe de terminale ( dans un lycée français à l’étranger ) la rentrée prochaine et j’aimerais intégrer Science po. Deux cursus m’intéressent, celui du double diplôme avec la Sorbonne en histoire, et celui en lien avec l’Afrique ( EURAF). la question que je me pose est : est-ce que je dois faire 2 lettres de motivations ( une par cursus ) ou une seule où je défends mon intérêt pour les deux cursus ?

  2. Anonyme dit :

    Bonjour, je vais rentrer cette année en terminale ES et je vise le concours de Paris et/ou le concours commun, mais je n’ai pas beaucoup d’engagements associatifs (je vis dans une petite ville ou il n’y a pas beaucoup d’opportunités et je suis assez timide), est ce que ça vaut la peine de tenter le concours dans cette situation ?

    • SOSciencesPo - Aide & Conseils dit :

      Il ne faut pas te mettre de barrière! Si Sciences PO t’attire, alors il faut tenter!
      La lettre de motivation est là pour te présenter auprès du jury. Je suis sûre que tu as des centres d’intérêts ou des éléments de ta personnalité qui sauront intriguer le jury.

      Crois en toi!

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s