Les écrits en région

Alors oui, vous avez déjà lu notre article sur Villepinte trois fois, vous êtes définitivement soulagé.e d’y échapper, mais vous voudriez quand-même pouvoir vous imaginer comment se passent les écrits dans les autres centres d’examen.
On a donc collecté spécialement pour vous les témoignages d’étudiants passés par Nancy, Poitiers et l’outre-mer.


NANCY, par Clémence

Nanzig ou le concours qui sent bon le pâté lorrain !

Certain.e.s petit.e.s chanceux.ses habitant dans ce fameux « quart Nord-Est » des bulletins météo auront la possibilité de passer le concours à Nancy. Nancy et sa place Stan’, Nancy et son parc de la Pépinière… Quoi de mieux pour passer un concours ?
Opter pour Nancy est plutôt une bonne idée pour plusieurs raisons.

1/ A VILLEPINTE TU ÉCHAPPERAS
Villepinte est le premier objet de stress des candidats de Terminale ; plusieurs milliers d’autres élèves autour de soi pour quelques heures dans un gigantesque hall d’exposition, dans la touffeur de l’effort intellectuel et de la sueur, comment dire… Ce n’est pas forcément ce qu’il y a de mieux pour faire ressortir le génie qui est en chacun.e de vous.
Bref, vous l’aurez compris, je suis une fervente partisane du concours à passer en province !

2/ PEU D’AUTRES ÉLÈVES TU CROISERAS
L’avantage avec Nancy, c’est que le concours se déroule dans la faculté de droit. Autrement dit, vous êtes en amphi. Autrement dit, vous ne voyez pas l’intégralité des candidats puisque vous n’êtes pas tous ensemble, mais divisés en plusieurs amphis ! Comptez à peu près 200 élèves par amphithéâtre, sachant que vous êtes disposés un siège sur deux. Ça fait tout de suite beaucoup moins peur que les 5000 et quelques à Villepinte !

3/ DANS UN PETIT COCON TU SERAS
Bon ok, j’abuse peut-être un peu. Mais Nancy permet vraiment d’être plus à l’aise dans le sens où il n’y a pas de têtes penchées sur des copies à perte de vue. Les salles plus petites, le nombre réduit de candidats et la proximité avec le personnel encadrant (qui seront dans votre amphi, et pas en train de hurler dans un micro à l’autre bout d’un hangar de 3km) vous permettront vraiment de pouvoir vous concentrer sur votre chef d’oeuvre sur l’URSS ou l’économie-monde britannique.
En plus, lorsque vous sortirez de la fac, vous aurez le choix : il y a plein de petits bars pour décompresser autour, quartier étudiant oblige (ou de kebabs si réfléchir vous donne vraiment très faim !).

Quelques conseils pour passer le concours à Nancy :
– prendre un hôtel pas très loin de la fac (mais pas juste en face non plus, histoire de penser un peu à autre chose aussi !). Nancy est une ville magnifique qui te permettra de décompresser un peu avant l’heure H !
– si tu loges un peu plus loin, prévois un peu d’avance ; la circulation nancéienne n’est pas toujours fluide (même si on en n’est pas au point des RER !)
– étant en amphi, les tables sont PETITES (tables d’amphi). Donc évite de prendre un paquet de 12 pains au chocolat, 2 bouteilles d’1,5L d’eau et toute ta collection de surligneurs Disney si tu ne veux pas passer ton temps à éviter qu’ils ne roulent et tombent par terre !
– dernière chose et non des moindres : en amphi, il a tendance à faire CHAUD. Alors pas de pull avec une chemise et un t-shirt, habille-toi plutôt léger pour éviter le malaise pendant les épreuves !

Et que la force soit avec toi !



C.M.

Publicités