Le bicursus Lettres

 

Quand on essaye un peu d’imaginer ce qu’est la vie d’un bicu Sciences Po/lettres, ça donne un truc comme ça :

bc1

 

Passée cette image terrifiante, il faut admettre quelque chose : en bicu, on doit apprendre à s’adapter : quand on enchaîne dans une même journée exercices de microéconomie et commentaire composé, il faut savoir être organisé. Parlons donc de l’organisation des cours : en 1A au premier trimestre, on a trois modules fondamentaux à Sciences Po (microéconomie, institutions politiques, histoire contemporaine) et trois matières à la Sorbonne (grammaire, culture grecque, littérature), en plus des langues et d’éventuelles options (maths, humanités littéraires). Au deuxième semestre, toujours trois modules fondamentaux à Sciences Po (sociologie, science politique, macroéconomie) et trois nouvelles matières à la Sorbonne (traductologie, culture latine, littérature comparée).

Le moment est venu de rompre un grand cliché : le volume horaire est tout à fait raisonnable. Nombreux sont les bruits qui courent sur de prétendues 40 heures de cours par semaine, des nuits de 4 heures, des suicides collectifs. C’est faux. Le rythme est soutenu, certes, mais le volume de cours varie entre 25h et 30h par semaine en fonction des options. En revanche, le travail personnel requis est parfois un peu gigantesque (surtout au mois de novembre quand tu jongles entre un exposé de culture antique, un d’institutions politiques, une interro d’histoire et les partiels à réviser). En ce qui concerne l’engagement personnel, le sport, la vie en-dehors des cours, tout reste possible : il faut simplement savoir s’organiser et être efficace. Voici un exemple d’emploi du temps assez standard :

bc2

Petites précisions sur les matières en elles-mêmes : peut-être l’intitulé « grammaire » vous a-t-il fait peur. Rassure-toi mon petit, il ne s’agit pas de propositions subordonnées conjonctives complétives ou autres fantaisies que tu as vu à 13 ans en Cinquième avec Mme Gertrude, ta vieille prof de français de l’époque. C’est une matière qui est technique parfois, mais souvent passionnante où l’on apprend essentiellement le pourquoi de notre belle langue qu’est le français. Pour la culture antique, aucun besoin d’être bilingue en grec ou en latin, il ne s’agit pas de cours de langues, mais de civilisation et d’étude des textes EN FRANÇAIS. Les cours de littérature portent sur deux livres dont on étudie certains passages (non, la prof de demande pas de lire tout le XIXème siècle en un semestre). Les cours dispensés à Sciences Po sont exactement les mêmes que ceux des sciences pistes « normaux », ni plus ni moins difficiles !

Le bicu lettres, c’est beaucoup d’investissement personnel, des petites déprimes parfois, des moments où l’on doute beaucoup. Mais l’énorme avantage est d’appartenir à quatre familles : la famille Sciences Po, la famille SPIV, la famille lettres, et la famille triplette. On tisse des liens partout et l’on rencontre des gens avec qui l’on passe beaucoup de temps, en soirée comme en préparation d’exposés. Ce bicu est une occasion unique d’avoir une culture générale étendue et orientée vers les lettres, et aussi d’avoir deux diplômes, ce qui n’est pas un argument négligeable. Alors même si l’on a beaucoup de travail et que l’on peut parfois être lassés, lorsqu’on sort d’un cours passionnant de littérature ou d’institutions politiques le sourire aux lèvres parce que l’on a senti qu’on apprenait quelque chose, que l’on pouvait s’épanouir intellectuellement, bref, quand l’on se sent au bon endroit, on se dit que ce bicu vaut bien quelques sacrifices.

A.E.

11 réflexions sur “Le bicursus Lettres

  1. Sav dit :

    Bonjour,
    Je me suis inscrite au concours de Sciences Po Paris de cette année (j’ai passé les épreuves écrites en février) mais je n’ai pas mis de double cursus dans mes choix.
    Ai-je la possibilité de postuler via la Sorbonne à un double cursus Lettres-Sciences Po sans que l’un des deux résultats (que je sois prise ou non à l’une de mes demandes) n’influe sur l’autre ?

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s