LE BICURSUS AVEC PARIS VI

Quel acronyme mystérieux se cache derrière ce doux nom de « Scube » ? Il s’agit du double-cursus « Sciences et Sciences Sociales », ou S3, bien évidemment ! Proposé par Sciences Po en partenariat avec l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI), ce double-cursus propose une formation pluridisciplinaire en trois ans, axée sur les sciences et les sciences sociales. A la clé, deux diplômes : une licence en sciences et le bachelor de Sciences Po.

PRÉSENTATION DU DOUBLE-DIPLÔME

Première année


Premier semestre
A Sciences Po, les Scubes suivent les mêmes matières fondamentales que les autres étudiants, à savoir Microéconomie, Histoire du XIXème siècle et Institutions politiques, ainsi que des cours de langues vivantes. 
Pour chacune des matières fondamentales, les étudiants assistent chaque semaine à un cours magistral de deux heures en amphi, et à une conférence de méthode (TD) de deux heures également. Dans les conférences de méthode, les étudiants sont répartis dans des classes d’une vingtaine d’élèves appelées triplettes, et ce pour les trois matières fondamentales. Deux triplettes sont réservées aux Scubes : chacune se choisit un nom et un(e) délégué(e), qui sera notament chargé(e) d’organiser à la fin du semestre le « dîner de conf' », au cours duquel la triplette partage un repas convivial avec ses professeurs. 
L’anglais est obligatoire à Sciences Po, mais les étudiants ont la possibilité de choisir un cours de LV2 ou bien de renforcement en anglais. Ce cours peut être pris en présentiel (2h par semaine) ou en e-learning (exercices à faire chez soi en ligne).
A l’UPMC, les matières proposées sont : Mathématiques, Biologie, et Physique ou Chimie (au choix). Voici le programme des différentes unités d’enseignement :
– Mathématiques : Analyse et algèbre
– Biologie : Organisations cellulaires du vivant
– Physique : Concepts et méthodes de la physique
- Chimie : Structure et réactivité
Pour chaque matière, les étudiants assistent chaque semaine à un ou plusieurs cours magistraux, à un ou plusieurs travaux dirigés (TD) et à un TP, en biologie et en physique/chimie (alternativement). 
En cours magistral, les Scubes sont mêlés aux étudiants en licence simple, tandis qu’ils partagent les TD et TP avec les étudiants des doubles-cursus de l’UPMC.

Deuxième semestre
A Sciences Po, l’organisation reste la même, seules les matières proposées changent : Macroéconomie, Science Politique et Sociologie.
A l’UPMC, une première spécialisation intervient : les étudiants ont le choix entre quatre combinaisons de matières : Biologie/Chimie, Physique/Chimie, Mathématiques/Physique, et Mathématiques/Informatique.
 En cours magistral, les Scubes sont mêlés aux étudiants en licence simple, tandis qu’ils partagent les TD et TP avec les étudiants des doubles-cursus de l’UPMC.

Deuxième année
A Sciences Po, une légère spécialisation intervient : tout en suivant un tronc commun (droit et une matière transversale à la science politique, la sociologie, l’histoire et le droit), les Scubes peuvent s’orienter vers le droit, l’histoire, ou l’économie à raison de deux heures par semaine supplémentaires dans la matière choisie.
A l’UPMC, les Scubes poursuivent en licence simple, en mathématiques, en biologie, en physique, en chimie ou en informatique.

Troisième année
En troisième année, les Scubes ont la chance de partir étudier un an à l’étranger au sein des nombreuses universités partenaires de Sciences Po et de l’UPMC, aux quatre coins du globe ! Le choix des matières étudiées est très libre, pourvu qu’il mêle sciences exactes et sciences sociales. L’acceptation en troisième année dans un pays anglophone est conditionnée par l’obtention du niveau C1 à un test de langue.

Et après ?
Sciences Po et l’UPMC proposent un master commun « Politiques de l’environnement » destiné aux Scubes. Ceux-ci ont également le choix d’intégrer un des masters proposés par l’une ou l’autre des écoles, ou encore de rejoindre une autre université ou école (école d’ingénieur par exemple). Les débouchés sont donc nombreux !

Organisation horaire et matérielle
Contrairement à Hermione dans Le Prisonnier d’Azkaban, les Scubes ne possèdent pas de retourneur de temps ! Afin d’éviter les conflits horaires (qui peuvent malgré tout survenir), des demi-journées sont réservées à Sciences Po et à l’UPMC.
Par exemple, en première année, les Scubes ont cours à Sciences Po le lundi matin, le mardi après-midi, le mercredi matin et le jeudi toute la journée, et à l’UPMC le reste du temps. Au final, une semaine compte environ 35 heures de cours (dont 16 heures à Sciences Po et 18 heures à l’UPMC).
Une journée classique de Scube pourrait être celle-ci :
– 10h15 – 12h15 : Conférence de méthode en Institutions politiques
– 13h45 – 15h45 : Cours magistral de physique
– 16h00 – 18h00 : TD de biologie
Les deux écoles ont l’avantage d’être assez proches dans Paris, à seulement 6 arrêts de métro l’une de l’autre. Autant dire que les Scubes connaissent par coeur la ligne 10, et particulièrement le tronçon Sèvres-Babylone – Jussieu !
Pour remplir son estomac après une matinée de cours bien remplie, les Scubes ont le choix de se repaître au restaurant universitaire de Jussieu ou à ceux de Mabillon ou de Mazet, à deux pas de Sciences Po. Les cafétérias de Sciences Po proposent de très bons sandwiches, paninis et autres parts de pizza, mais elles sont généralement prises d’assaut à la sortie des cours.

LA PROCÉDURE D’ADMISSION
Deux procédures d’admission existent pour ce double-cursus, toutes deux en dehors d’APB.

La procédure d’admission par Sciences Po se déroule en deux temps, une procédure d’admissibilité et une procédure d’admission.
Après examen du dossier de candidature (constitué des résultats scolaires et de la lettre de motivation), celui-ci se voit décerner une note : A, B, ou C. Les meilleurs dossiers (notés A+) peuvent être dispensés d’épreuves écrites et sont donc directement admissibles.
Pour les autres, il faut faire face à l’écrit, qui comporte une épreuve d’histoire, une épreuve de langue et une épreuve d’option (SES, mathématiques ou littérature) : les copies sont également notées A, B, ou C.
Sont déclarés admissibles les candidats ayant récolté la combinaison de notes AA, AB ou BA, qui passent alors le terrible oral d’admission (voir ci-après), dont le taux de réussite avoisine les 50 %.

La procédure d’admission par l’UPMC se déroule en deux temps : sélection sur dossier puis oral de motivation (identique à celui de Sciences Po). Malgré l’absence d’épreuves écrites, il n’est pas plus facile d’intégrer le double-cursus via l’UPMC.

L’oral d’admission, d’une durée indicative de 20 minutes et qui prend la forme d’un entretien, a pour but non de tester vos connaissances, mais votre motivation. Le jury est généralement composé d’un représentant de Sciences Po et d’un représentant de l’UPMC. Il est difficile de se préparer à cet entretien car sa forme peut varier d’une année à l’autre et d’une personne à l’autre, mais voici quelques questions communes :
→ Présentez-vous en 5 minutes.
→ Pourquoi ce double-cursus ?
→ Quel lien voyez-vous entre sciences et sciences sociales ?
→ Êtes-vous prêt(e) à assumer une charge de travail importante ?
→ Quel est votre projet professionnel ?
→ Vous qui aimez les sciences, pourquoi ne pas avoir choisi une prépa scientifique ?
→ Vous dites aimer les maths, ne vous verriez-vous pas mieux en SMASS ?
→ En quoi Sciences Po et l’UPMC vous attirent-elles ?
→ Quel est votre plus gros défaut ?
→ Je vois que vous avez une faiblesse dans telle matière, pourquoi ?
→ Avez-vous une question à nous poser ?
→ Si vous n’êtiez pas admis(e), que feriez-vous ?
Le plus important est donc de savoir défendre ses choix, et d’être cohérent avec soi-même. Tu veux travailler dans l’environnement ? Sois calé sur le sujet (réchauffement climatique, COP21, etc…). Tu veux être journaliste scientifique ? Parle de ton expérience de lecteur de presse scientifique, ou alors d’un journal que tu écrivais étant plus jeune. Dès la rédaction de ta lettre de motivation, sache bien que chaque élément que tu y mets est une question possible à l’oral. Connaître l’actualité scientifique récente (prix Nobel, missions spatiales, découverte…) peut être un atout lors de l’entretien.

Plus d’informations sont disponibles sur le site de l’Association Scube (super bien fait, super complet !): http://asso-scube.fr/

LES SITES OFFICIELS A CONSULTER
Le site de Sciences Po
Le site de l’Université Pierre et Marie Curie

BD

Publicités