Pourquoi choisir Sciences Po ?

​Ô toi futur bachelier t’arrachant les cheveux devant APB (Admission Post-Bac) à la recherche de ton destin et de ton avenir, nous allons t’aider ! Que tu aies juste vaguement entendu parler de l’Institut d’Études Politiques parisien, que tu sois tombé sur ce site par hasard ou que l’envie de franchir les portes du 27 rue Saint-Guillaume te ronge depuis ta naissance, découvrons ensemble ce qui se cache derrière ce nom « Sciences Po. » grâce à quelques points.

​◊ Ne pas être effrayé par le P d’IEP

​Sciences Po n’est pas une école de formation de Présidents de la république. C’est une idée assez simple mais qui révèle un fort stéréotype de la population. L’Institut d’Études Politiques parisien propose :

• Un Collège Universitaire : cette formation dure 3 ans et s’adresse aux bacheliers. Durant les deux premières années, de nombreuses disciplines seront étudiées : macro et micro-économie, histoire, institutions politiques, sciences sociales, mathématiques, humanités, langues étrangères etc… La troisième année se déroule entièrement à l’étranger.
Le recrutement se fait sur examen (qui ressemble fort à un concours). Plusieurs voies d’admission sont possibles (le détail de ces processus est disponible sur la FAQ de notre site).

• Une spécialisation en Master : comme dans toute université, les 4ème et 5ème années (M1 et M2) permettent d’obtenir un Master. Sciences Po propose un grand nombre de diplômes : journalisme, histoire, sciences politiques, droit, affaires européennes, affaires publiques, sociologie, communication, marketing etc…
Le recrutement se fait sur examen (qui ressemble fort à un concours) en BAC+3 ou sur dossier si vous avez suivi le Collège Universitaire. Plus d’infos dans notre dossier consacré aux Masters.

​Sciences Po propose donc une formation pluridisciplinaire qui saura satisfaire une soif de connaissance et une curiosité intellectuelle prononcée.

◊ Des double-cursus qui permettent une double-formation !

​Dans les couloirs du 27 rue Saint-Guillaume à Paris, plus de 200 élèves s’y baladant suivent une formation particulière : un bicursus ! Sciences Po a, en effet, mis en place ces parcours originaux : la possibilité de suivre la formation basique de Sciences Po et en parallèle, de préparer une licence dans plusieurs domaines.

​Vous pourrez donc choisir, lors de votre candidature, choisir de postuler pour un monocursus ou pour un des double-cursus suivant :
• SMASS (Licence de Mathématiques Appliquées aux Sciences Sociales – Paris I)
• SPIV (Licence de Lettres, d’Histoire ou de Philosophie – Paris IV)
• SCUBES (Licence de Sciences dures – Paris VI)

​Une excellente façon pour ceux qui viennent de S ou de L de continuer à approfondir les matières qui ont bercé vos années lycées et qui vous manquent tant.

Plus de renseignements : https://sosciencespo.fr/espace-1a/cursus-differents/bicus-parisiens/admission/
​◊ Sciences Po, une école accessible à tous

​Il n’y a pas que des parisiens fils de ministres ou de journalistes à Sciences Po. La preuve : le fils d’Eric Zemmour a été recalé à l’oral de l’examen 2014 ! Frédéric Mion, le directeur de l’IEP a dernièrement rappelé la part importante de « provinciaux » sur les bancs des amphis de l’école.

​Avoir 21/20 au bac et 19 de moyenne à l’année est également loin d’être nécessaire pour devenir sciencespiste. Durant la procédure d’admission, c’est l’engagement, la curiosité intellectuelle et la motivation qui sera jugé avant les résultats – même si un niveau scolaire confirmé et solide est exigé.

​◊ Une délocalisation de campus permettant une ouverture à l’international

​Depuis plusieurs années, Sciences Po. se caractérise par une ouverture vers l’international croissante. Cela se manifeste tout d’abord via la multiplication des conventions entre universités internationales et ce en particulier pour la 3ème année à l’étranger. Mais cette ouverture se retrouve surtout dans l’ouverture de campus délocalisés. Ainsi, chaque étudiant a la possibilité d’étudier au sein du :
Campus de Paris : au cœur de la capitale économique, historique et culturelle française.
Campus euro-américain de Reims
Campus européen – Europe centrale et Orientale à Dijon
Campus Europe-Asie au Havre
Campus Moyen-Orient Méditerranée à Menton
Campus européen franco-allemand à Nancy
Campus euro-latino-américain à Poitiers
Campus Europe-Afrique à Reims (depuis Septembre 2015)

​◊ Une vie associative dominante

​Une chose est certaine : Sciences Po, c’est une vie associative très importante. Avec plus d’une centaine d’associations reconnues, l’IEP connaît une diversité exceptionnelle dans les engagements proposés : que tu aimes danser, débattre, faire du théâtre, défendre une cause etc.. Il n’est pas du tout compliqué de trouver l’organisation de ses rêves dans cette école.

​◊ En définitive, pourquoi intégrer Sciences Po ?

​Plusieurs raisons peuvent vous motiver à intégrer Sciences Po. L’important est déjà d’avoir un réel projet doublé d’une solide volonté (la procédure d’admission n’étant pas sans efforts…). Dans une période ou cette école créé un engouement de plus en plus fort auprès des lycéens, il faut réellement VOULOIR l’intégrer pour l’espérer.

​Mais une fois à l’intérieur, franchir les portes de l’Institut d’Études Politiques parisien vous permettra de :
• suivre une formation pluridisciplinaire de qualité ;
• apprendre à structurer une argumentation et à la présenter en public ;
• rencontrer des personnalités qui vous feront partager leur expérience et leur savoir ;
• détenir un diplôme reconnu d’un « grand établissement » ;
• abreuvoir une soif de connaissance et une curiosité intellectuelle auparavant insatisfaite ;
• partager une expérience unique en étudiant à l’étranger ;
• découvrir de nouvelles cultures grâce à une dense ouverture internationale ;
• vivre un engagement associatif plus qu’enrichissant ;
• faire parti des futurs sciences-pistes bénévoles de votre site préféré : SOSciencesPo Aide & Conseils…

​ML


Sciences Po en chiffres et en images : http://www.sciencespo.fr/content/116/en-chiffres-et-en-images

9 réflexions sur “Pourquoi choisir Sciences Po ?

  1. Savannah dit :

    Bonjour !

    J’aimerais savoir quel avantage offre Sciences Po pour faire journaliste. Apparemment si on ne fait pas Sciences Po, on est en général dans un journal régional, tandis que si on fait Sciences Po on peut intégrer un journal national. Si c’est le cas cela me motiverai. Le problème c’est que je ne suis pas sûr à 100% de vouloir faire journaliste.. C’est un des métiers qui m’intéresse le plus, Or ce n’est pas on plus LE métier suprême. ^^ Etant donné que le métier que j’aimerais faire serait plutôt écrivaine mais que ce n’est pas une preuve de stabilité (soyons pragmatiques), je me destine donc à devenir journaliste car c’est intéressant comme métier, or je n’ai pas non plus une grande visibilité de ce métier. J’ai déjà lu des choses sur Internet, sur des sites sur l’orientation, mais je ne connaît pas très bien non plus le métier. Donc je trouve que Sciences Po est plut^t une perspective intéressante, mais je ne suis pas non plus hyper motivée. De plus en second,e en SES, je n’aimais pas particulièrement l’économie, et le droit ne m’intéresse pas plus que ça (après ça dépend du programme, des principes abordés, je ne connais pas les chapitres travaillés en droit – et éco – à Sciences Po).
    Pensez vous que ma motivation et mes raisons sont suffisantes pour tenter le concours ?
    Savez vous ou je pourrais trouver une liste des chapitres d’économie, de finance, de gestion et de droit abordés en première année afin que je puisse un peu chercher sur Internet pour voire à quoi m’attendre si j’intègre Sciences Po ? Et un emploi du temps type 1ère année pour voire en quelles proportions sont enseignées les matières ?

    • Lucie - SOSciences Po Communication dit :

      Bonjour, il n’y a pas vraiment de corrélation entre Sciences Po et l’intégration dans un journal régional ou national (on peut citer l’ESJ, l’IPJ et le CFJ qui sont aussi de très bonnes écoles de journalisme et mènent à tout type de média, à toutes échelles : on commence en bas, après pour l’évolution cela dépend du parcours).
      Sciences Po te donne de bonnes chances d’intégrer des médias nationaux car c’est une des 14 écoles reconnues par la profession, figure dans les 5 premières et est professionnalisante (n’en faisant pas partie je parle sous le contrôle de ceux dont c’est le cas). L’avantage par rapport aux autres ce sont les 3 ans de tronc commun très généraliste qui te permettent d’étendre ta culture et de t’ouvrir à différents domaines (et de partir en 3A à l’étranger, expérience non négligeable).
      Il y a différents types de journalisme (investigation, politique, culture etc, sur différents supports : presse écrite, web, tv…) donc peut-être renseigne-toi sur chacun d’eux pour avoir une idée plus précise.
      En seconde la SES c’est pas ouf, ça n’a rien à voir avec l’éco de 1re ou TES. A ScPo c’est obligatoire en 1A mais si tu n’accroches pas tu peux arrêter ensuite. Enfin pour le programme détaillé des cours ils sont sur la maquette pédagogique du collège universitaire 🙂

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s