Entrer en master à Sciences Po Paris

Pourquoi entrer à Sciences Po en Master ?

En plus du concours d’entrée au Collège Universitaire, il est également possible d’intégrer Sciences Po au niveau Master.

Cela peut constituer une nouvelle chance d’intégrer l’IEP de Paris après un éventuel échec à bac+0, ou bien -et surtout- une opportunité à saisir pour compléter son parcours universitaire.

L’avantage de Sciences Po est son vaste catalogue de formation de second cycle universitaire :
au choix, 29 Masters, allant de l’histoire à l’économie, en passant par le droit, la sociologie, les affaires publiques ou européennes, le journalisme, la communication, l’aménagement du territoire et bien d’autres.

Comme pour le Collège universitaire, il existe un certain nombre de double-diplômes internationaux.

Il faut néanmoins garder à l’esprit que la procédure d’admission en Master est extrêmement sélective, bien plus que pour l’admission au Collège universitaire. Veillez donc à prévoir un plan de rechange dans le cas d’une non-admission !

Comment entrer à Sciences Po en Master ?

Les critères d’éligibilité

Outre la procédure internationale, il n’existe qu’une seule voie d’accès pour les candidats provenant d’un établissement d’enseignement supérieur. Cette procédure par examen est aussi ouverte aux simples titulaires du baccalauréat (ou autre diplôme d’études secondaires) ayant exercé au moins trois ans d’activité professionnelle.
Peuvent donc se présenter :

– Les titulaires d’un diplôme français validant trois ans d’études supérieures (niveau Licence)

– Les étudiants ayant validé un cursus d’études comprenant 180 ECTS (soit trois années à 60 ECTS chacune, bac+3, premier cycle d’IEP de province)
– Les étudiants d’une école conventionnée, qui sont dispensés de la phase d’admissibilité (pour savoir si vous êtes concernés, se reporter à cette page : http://www.sciencespo.fr/admissions/fr/master-examen-conventions)
– Enfin, comme indiqué précédemment, les jeunes professionnels ayant exercé une activité pendant au moins trois ans, à condition qu’ils soient titulaires d’un diplôme d’études secondaires.

A noter que l’on ne peut effectuer qu’un seul choix de Master, sauf si l’on demande un double-diplôme, qui ouvre la possibilité de faire un second choix (qui ne peut pas être lui aussi un double-diplôme).

La procédure d’admission

• Une même procédure d’admission pour tous

La phase d’admissibilité repose sur l’examen d’un dossier de candidature et sur une épreuve unique, qui consiste en la rédaction d’une note de synthèse à partir d’un corpus documentaire. Chacune de ces deux phases est notée A, B ou C. L’admissibilité du candidat est conditionnée par l’obtention de l’une des deux combinaisons suivantes : AA, AB ou BA.

Les candidats déclarés admissibles sont conviés à un entretien avec un jury, qui décidera de leur admission à l’issue de cet échange.

Néanmoins, avant cette séquence finale qui aura généralement lieu avec des responsables pédagogiques de votre master, il convient d’insister sur le fait que la phase d’admissibilité est strictement commune à tous. Peu importe le parcours demandé, les critères d’évaluation seront les mêmes pour chacun d’entre vous. Il s’agit d’une pré-sélection brute : aucune distinction n’est faite entre les gens selon le master demandé et il n’y a pas de quotas fixés pour un hypothétique nombre d’admissibles requis par master. L’équipe d’évaluateurs n’est d’ailleurs absolument pas en rapport avec les directions pédagogiques des masters individuels, si ce n’est qu’ils sont pilotés par le jury d’admission sous sa forme étendue, c’est-à-dire telle qu’elle est publiée dans le document officialisant l’admission des candidats.

Les évaluateurs de l’admissibilité utilisent une grille de critères qui leur est propre, et qui ne vise pas tant à évaluer précisément la cohérence du projet (ce sera là le rôle du jury d’admission) mais à vérifier si le parcours du candidat est suffisamment varié et solide d’un point de vue académique. Dans cette même phase et dans une logique complémentaire, la note de synthèse vient compléter l’admissibilité par un exercice dont le but est de s’assurer que le candidat a les compétences rédactionnelles et intellectuelles requises pour intégrer Sciences Po. Par la suite, le jury d’admission considérera que cet état est acquis et cherchera à évaluer principalement la personnalité du candidat et le bien-fondé de l’accomplissement de son projet à Sciences Po, laissant alors de côté son niveau universitaire à proprement parler.

• Le dossier de candidature

Pour être complet, le dossier de candidature doit comporter :

– une lettre de motivation (1000 mots maximum) ;
– deux lettres de recommandation académiques ;
– éventuellement, une ou deux lettres de recommandation professionnelle (correspondant à une expérience supérieure à 2 mois) ;
– un curriculum vitae ;
– la copie d’une pièce d’identité ;
– la copie de tous les relevés de notes de l’enseignement supérieur ;
– un test de langue, notamment pour les doubles-diplômes ;
– la copie du diplôme validant trois ans d’études supérieures, ou un certificat de scolarité attestant de votre inscription en troisième année d’études, si vous êtes en cours d’obtention de votre diplôme ;

Bien sûr, si vous êtes étudiant d’une école conventionnée avec Sciences Po, vous devez pouvoir l’attester.

Notez bien que certains masters requièrent des éléments complémentaires, notamment les doubles diplômes ou les masters dispensés en anglais.

Si vous êtes candidat professionnel, vous devez enfin fournir des justificatifs de vos trois années d’activité. Cela peut être des certificats de travail, mais également des bordereaux U.R.S.S.A.F., si vous exercez en libéral. Vous n’êtes pas tenus de fournir des recommandations académiques.

• L’épreuve écrite de note de synthèse

L’épreuve d’admissibilité est donc une note de synthèse, à réaliser à partir de documents, en quatre heures. Il s’agit d’une épreuve consistant, à partir d’un ensemble documentaire, à répondre à un sujet donné sous forme problématisée (type dissertation) en utilisant aussi bien les documents fournis que vos connaissances personnelles.

En 2013, les deux sujets proposés étaient :

– Les enjeux d’une politique de santé publique face à l’obésité
– Les problèmes juridiques et politiques posés par l’existence de la Cour Pénale Internationale
En 2014, les candidats ont eu le choix entre :

– L’idée d’un droit des générations futures
– Les conséquences éthiques et économiques de l’homme augmenté

Chacun des deux sujets est accompagné d’une quinzaine de documents : textes, graphiques et caricatures.

La deuxième partie de l’épreuve consiste à répondre à deux ou trois questions (deux questions sur deux points, ou une question à deux points et deux questions à un point), qui sont liées au sujet choisi. Elle est évaluée sur 4 points, ce qui laisse 16 points pour la note de synthèse.

 

AH

36 réflexions sur “Entrer en master à Sciences Po Paris

  1. Emma dit :

    Bonjour,

    Pensez-vous qu’une lettre de recommandation d’une entreprise, dans laquelle je travaille en intérim depuis plus de deux ans (c’est un emploi en parallèle de mes études) mais dont le domaine d’activité n’a aucun rapport avec le master demandé, puisse être appréciée ? Je n’ai effectué qu’un stage d’un mois en 2ème année de licence, et me demandais donc si une lettre d’un employeur pouvait être un élément recevable en tant que recommandation « professionnelle ».

    En vous remerciant par avance.

  2. Ines dit :

    ️Bonjour

    Tout d’abord merci pour l’article.

    ️️Je souhaiterai savoir s’il était possible d’intégrer PSIA de Science Po pour le master Human Rights and Humanitarian Action sans avoir un background en droit ni même être étudiante science Po. Le programme master in public organizations management pourrait aussi m’interesser mais j’ai toujours voulu faire du droit international et travailler dans l’humanitaire, je souhaiterai donc me réorienter

    J’ai un bachelor (bac +3 visé par l’Etat) en business management ainsi qu’un master en commerce international à l’université dont le M2 effectué à l’international (S3 validé à l’université en Corée du Sud et S4 validé stage en entreprise au moyen orient).

    Aujourdhui je travail depuis deux ans en tant que cadre pour la même boite au moyen orient Et em Afrique de l’Ouest depuis 1 an (J’ai été promu responsable du pays) mais je souhaites vraiment me réorienter Et savoir s’il était possible d’integrer ce master malgré mon background.

    Merci

  3. Guillaume dit :

    Bonjour,

    Je viens de jeter un œil à votre page « entrer en master en 10 conseils » et je constate que vous affirmez que Sciences Po prête une grande attention à l’expérience professionnelle.
    Malheureusement, les seules expériences professionnelles auxquelles j’ai pu me livrer étaient dans le but de mettre de l’argent de côté, et non de me forger une expérience professionnelle en rapport avec mon projet professionnel.
    Est-ce à ce point préjudiciable ?

    A côté de cela, j’ai ouï dire que les master de sciences po recrutaient de plus en plus de bac+4 plutôt que des bac+3. Cette tendance se perpétue-t-elle ? A-t-elle une réelle incidence sur les admissions pour les bac+3 ?

    Merci d’avance

    • Lucie - SOSciences Po Communication dit :

      Bonjour Guillaume,
      – Sciences Po recrute toutes sortes de profil pour les Masters, pas besoin donc d’avoir une expérience professionnelle, tu auras sans doute d’autres atouts à mettre en avant !
      – On n’a pas de chiffres précis mais Bac+3 comme Bac+4 ont toutes leurs chances d’être admis en master à Sciences Po. D’ailleurs, si tu rates l’entrée en Bac+3, tu peux toujours réessayer en Bac+4 !

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s