Entrer en master à Sciences Po Paris

Dernière mise à jour : ?

Pourquoi entrer à Sciences Po en Master ?

En plus du concours d’entrée au Collège Universitaire, il est également possible d’intégrer Sciences Po au niveau Master.

Cela peut constituer une nouvelle chance d’intégrer Sciences Po après un éventuel échec à bac+0, ou bien – et surtout – une opportunité à saisir pour compléter son parcours universitaire.

L’avantage de Sciences Po est son vaste catalogue de formation de second cycle universitaire :
au choix, 29 Masters, allant de l’histoire à l’économie, en passant par le droit, la sociologie, les affaires publiques ou européennes, le journalisme, la communication, l’aménagement du territoire et bien d’autres.

Comme pour le Collège universitaire, il existe un certain nombre de double-diplômes internationaux.

Il faut néanmoins garder à l’esprit que la procédure d’admission en Master est extrêmement sélective, bien plus que pour l’admission au Collège universitaire. Veillez donc à prévoir un plan de rechange dans le cas d’une non-admission !

Comment entrer à Sciences Po en Master ?

Les critères d’éligibilité

Outre la procédure internationale, il n’existe qu’une seule voie d’accès pour les candidats provenant d’un établissement d’enseignement supérieur. Cette procédure par examen est aussi ouverte aux simples titulaires du baccalauréat (ou autre diplôme d’études secondaires) ayant exercé au moins trois ans d’activité professionnelle.

Peuvent donc se présenter :

  • Les titulaires d’un diplôme français validant trois ans d’études supérieures (niveau Licence)
  • Les étudiants ayant validé un cursus d’études comprenant 180 ECTS (soit trois années à 60 ECTS chacune, bac+3, premier cycle d’IEP de région)
  • Les étudiants d’une école conventionnée, qui sont dispensés de la phase d’admissibilité (pour savoir si vous êtes concernés, se reporter à cette page : http://www.sciencespo.fr/admissions/fr/master-examen-conventions)
  • Enfin, comme indiqué précédemment, les jeunes professionnels ayant exercé une activité pendant au moins trois ans, à condition qu’ils soient titulaires d’un diplôme d’études secondaires.

A noter que l’on ne peut effectuer qu’un seul choix de Master, sauf si l’on demande un double-diplôme, qui ouvre la possibilité de faire un second choix (qui ne peut pas être lui aussi un double-diplôme).

La procédure d’admission

• Une même procédure d’admission pour tous

La phase d’admissibilité repose sur le double examen d’un dossier de candidature par deux membres du jury.

Les candidats déclarés admissibles sont conviés à un entretien avec un jury, qui décidera de leur admission à l’issue de cet échange.

Néanmoins, avant cette séquence finale qui aura généralement lieu avec des responsables pédagogiques de votre master, il convient d’insister sur le fait que la phase d’admissibilité est strictement commune à tous. Peu importe le parcours demandé, les critères d’évaluation seront les mêmes pour chacun d’entre vous. Il s’agit d’une pré-sélection brute : aucune distinction n’est faite entre les gens selon le master demandé et il n’y a pas de quotas fixés pour un hypothétique nombre d’admissibles requis par master. L’équipe d’évaluateurs n’est d’ailleurs absolument pas en rapport avec les directions pédagogiques des masters individuels, si ce n’est qu’ils sont pilotés par le jury d’admission sous sa forme étendue, c’est-à-dire telle qu’elle est publiée dans le document officialisant l’admission des candidats.

Les évaluateurs de l’admissibilité utilisent une grille de critères qui leur est propre, et qui ne vise pas tant à évaluer précisément la cohérence du projet (ce sera là le rôle du jury d’admission) mais à vérifier si le parcours du candidat est suffisamment varié et solide d’un point de vue académique.

Lors de l’entretien oral en cas d’admissibilité, le jury d’admission cherchera à évaluer principalement la personnalité du candidat et le bien-fondé de l’accomplissement de son projet à Sciences Po, laissant alors de côté son niveau universitaire à proprement parler.

• Le dossier de candidature

Pour être complet, le dossier de candidature doit comporter :

– une lettre de motivation (1000 mots maximum) ;
– deux lettres de recommandation académiques ;
– éventuellement, une ou deux lettres de recommandation professionnelle (correspondant à une expérience supérieure à 2 mois) ;
– un curriculum vitae ;
– la copie d’une pièce d’identité ;
– la copie de tous les relevés de notes de l’enseignement supérieur ;
– un test de langue, notamment pour les doubles-diplômes ;
– la copie du diplôme validant trois ans d’études supérieures, ou un certificat de scolarité attestant de votre inscription en troisième année d’études, si vous êtes en cours d’obtention de votre diplôme ;

Bien sûr, si vous êtes étudiant d’une école conventionnée avec Sciences Po, vous devez pouvoir l’attester.

Notez bien que certains masters requièrent des éléments complémentaires, notamment les doubles diplômes ou les masters dispensés en anglais.

Si vous êtes candidat professionnel, vous devez enfin fournir des justificatifs de vos trois années d’activité. Cela peut être des certificats de travail, mais également des bordereaux U.R.S.S.A.F., si vous exercez en libéral. Vous n’êtes pas tenus de fournir des recommandations académiques.

AH

145 commentaires sur « Entrer en master à Sciences Po Paris »

  1. Bonjour,
    Actuellement en M2 d’économie à l’ENS, je postule cette année au master d’affaire publique de Sciences Po dans le but de préparer les concours de la fonction publique. L’ENS ayant signé une convention avec Sciences Po, je suis dispensé de la phase d’admissibilité et je n’ai donc à passer « que » la phase d’admission.
    Cependant, mon dossier académique à l’ENS n’est pas mirobolant : rattrapages tous les ans même si mention ab en M1. Est-ce un critère majeur ou l’épreuve d’admission ne porte-t-elle que sur le projet et la personnalité du candidat ?
    Merci d’avance pour votre réponse !

    1. Bonjour Tim, la phase d’admission est un oral (à moins que ce soit une procédure particulière) qui portera sur ta motivation, ton projet pro, tes expériences, tes connaissances…a priori peu sur ton parcours académique, mais tu pourras quand même avoir des questions sur le sujet

  2. Bonjour,
    Actuellement à l’ieseg ( école de commerce post bac ) il n’est pas clair sur le site de Sciences-po sur les possibilités d’admissibilités. Au cours de mon cursus de 5 ans j’obtient un Bachelor en 3 ans à 180 crédits ECTS et à la fin du master, 300 crédits. Seulement j’ai l’impression que mon diplôme n’est validé qu’ à la fin de mon cursus complet, savez vous où il en est et si je peux me rpesenter en BAC+3 OU BAC+5 ? Après, les cours d’école de commerce semblent être assez éloignés des cursus académiques classiques, alors, je me demandais comment SCPO pouvait juger un dossier excellent academiquement et si il était réellement envisageable depuis cette école de présenter de tels masters ? ( si déjà cela est possible ) Et si enfin oui je laisse supposer que la cohérence professionnelle et nos activités doivent être le croire de choix n1… enfin il y a t’il des stats sur le nb d’ex élèves d’ecoles de commerce admis à SCPO ou cela n’existe pas vraiment ? Merci infiniment de votre réponse qui me donnera espoir ou réalité !

    1. Bonjour Louis, je ne suis pas sûre d’avoir entièrement compris tes questions mais je vais essayer d’y répondre :
      – Tu peux te présenter à Sciences Po pour un master à partir d’une licence validée (180 ECTS) ou plus
      – Il y a de nombreux candidats admis qui viennent d’école de commerce. Ce n’est d’ailleurs pas si éloigné de Sciences Po puisqu’il existe un double diplôme SP/HEC !
      – La cohérence du parcours, le parcours académique, les activités, le projet pro, sont autant d’éléments importants. A priori un élément n’est pas plus important qu’un autre.
      – Je n’ai pas d’informations sur le nombre d’élèves issus d’écoles de commerce admis en master à Sciences Po

Commentaires fermés