« Je ne pouvais pas me payer une prépa privée alors ça a été une bonne aide mais aussi un soutien de voir que je n’étais pas seule dans cette situation. »

Advertisements

Joséphine, étudiante à Sciences Po